Bon et bien après 1 mois et quelques jours j'ai décidé d’arrêter cette formation cap cuisine. Plusieurs points on fait que je ne pouvais plus continuer à faire ce genre de cuisine.

Tout d'abord TROP de GASPILLAGE !!! C'est hallucinant tout les "déchets" comestibles qui finissent à la poubelle. Nous en avons parlé au formateur mais ça n'a pas eu l'air de trop l’inquiéter. Il me parait aujourd'hui impensable de jeter des kilos de nourriture quand on peut faire appelle à des associations qui se feront une joie de venir récupérer tout ça pour le redistribuer, ce n'est quand même pas si compliqué !!! Que se soit pour redistribuer des plats, nourrir des animaux avec les parures et les épluchures des légumes où tout simplement mettre en place un composteur qui recyclera les déchets organiques. Il y a toujours une solution il suffit de le vouloir.

dechets-de-cuisine-comment-eviter-de-gaspiller-et-reutiliser-10727810kpwmo_2041

Deuxième point, l'hygiène...Je peux comprendre que la cuisine en collectivité nécessite certaines précautions mais de là a passer tout les fruits, légumes et herbes aromatiques à l'eau de javel c'est un peu fort de café. Non mais vous imaginez vous, passer vos belles petites fraises, un bouquet de ciboulette ou bien une salade dans un bac avec de l'eau de javel dilué dans de l'eau pendant au moins 5 minutes ??? Et puis il y a aussi des tonnes de protocoles, protocole de cassage des œufs, protocole de lavage des boîtes de conserves, protocole de dessouvidage... bon au final les aliments n'ont plus de microbes et n'ont plus aucun goût. Vive la cuisine :) Surtout que niveau vaisselle et nettoyage des cuisines c'est plutôt du vite fait pas très bien fait. Les ustensiles restent d'un gras douteux, le carrelage qui est sur les murs tout autour des plans de travail est constellé de projections en tout genre, je passe le reste. Et oui c'est encore du grand n'importe quoi !

gants-en-cuisine-l

Et puis il y a aussi le fait que c'est un véritable lavage de cerveau, la méthode bourrage de crane, on voit chaque choses de mille et une manière. Fiches techniques avec textes et petits dessins, vidéo des années 90, questionnaires puis le formateur qui répète 10 fois la même chose et l'écrit minimum 3 fois au tableau avant de repasser nous voir un par un pour nous re re re dire encore ce qu'il nous a déjà répété, bref je commençais a devenir complétement abrutie ! Mon cerveau commençais a ce transformer en riz au lait ^^

lobotomie

Au final je vous passe les nombreux autre détails qui m'ont décidés mais ce n'est vraiment pas la cuisine comme je me l'imagine et surtout comme je l'aime et la pratique au quotidien. Donc j'ai pris ma mallette à couteaux, mes belles vestes blanches et mes pantalons pieds de poule et je suis rentrée chez moi le cœur léger de ne plus me sentir manipulée pour devenir un bon petit soldat des cuisines !